Locations of visitors to this page

Répondre au commentaire


Renseignements/Informaciones CTE/GTE (1939 - 1940)

petit fils de républicain, j'ai entrepris il y a quelques années de raconter l'histoire de mon grand-père, Marcelino Sanz Mateo, au travers des lettres qu'il écrivit à sa famille. Vous trouverez son histoire sur mon site ici >>> http://cartasdelexilio.free.fr/

Enrôlé dans une Compagnie de Travailleurs Étrangers (la 11éme C.T.E) avec un de mes oncle, mon grand père eut un parcours qui passa par les Alpes puis la Moselle et enfin sa détention lors de la débâcle et sa déportation à Mauthausen ou il mourut.

Si son dernier parcours nous est malheureusement connu, celui qu'il eut en de son vivant en France l'est moins. Nous avons sa correspondance quelques photos et une liste de ces infortunés compagnons, 50 au total. Très vite il nous est apparu qu'il était nécessaire de dresser la liste des autres membres de cette compagnie pour leur rendre hommage.

C'est là ou les choses se compliquèrent.

Ces listes nominatives sont très dures à trouver de par leur éparpillement, dans différentes entités et archives administratives ou privées mais aussi du fait de l'époque troublée ou elles furent réalisées (ou pas), dans l'urgence et la confusion, entraînant fatalement des oublis, des coquilles, des inexactitudes.

Au cours de ces recherches j'ai souvent croisé beaucoup de personnes ayant, comme moi, juste une bribe d'information (un nom, une date de naissance, un lieu, une photo) et essayant de retrouver le reste de cet "ADN" de mémoire. Il m'a semblé alors logique d'étendre ma recherche à toutes les C.T.E mais aussi les G.T.E au lieu de me cantonner à la seule 11éme C.T.E et de raccorder ces brins de mémoire là ou ils se trouvaient. Comme de croiser par exemple les listes de prisonniers avec celles des déportés, et de trouver au gré des recherches les liens, les sites, les voix individuelles qui me permettent de relier des informations entres elles ou de combler des blancs. Le rraport avec la recherche génétique prend ici tout son sens.

Ce travail je l'ai commencé il y a quelques semaines et j'ai pu déjà dresser, avec l'aide de correspondants, d'historiens et d'amis, une liste de plus de 2500 noms (pour l'instant que des personnes ayant été dans des C.T.E, les G.T.E seront pour plus tard) de 445 lieux et de 250 compagnies environ.

Le résultat se trouve ici >>> http://cartasdelexilio.free.fr/cte_fr.html

Peu sont complètes, beaucoup attendent ne serait ce qu'un nom pour être reconnue "vivante", d'autres encore n'existent que sur les rapports mais n'ont données à ce jour, ni nom de personnes, ni nom de lieux.

Dans les mois à venir plus de noms, de lieux vont s'ajouter à la liste existante (je compile actuellement les données des listes de prisonniers pour la période 39/40) et une chose en entraînant une autre je sais que des personnes interviendront grâce et sur ces informations pour en rajouter d'autres (en fait cela à déjà commencé)et j'espère arriver à trouver les quelques 50 000 noms d'espagnols républicains qui travaillèrent dans ces compagnies et qui souvent y payèrent le prix fort de leur engagement.

Un cordial saludo.

Alban Sanz

Répondre

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.